L’équipe

Equipe artistique

Isabelle est danseuse contemporaine et professeur de danse diplômée d’Etat. Elle étudie à « Danse-création » à Marcq en Baroeul (France), puis au centre de formation professionnelle et d’études supérieures en danse de Nice (Off Jazz). Elle danse dans la compagnie « Interstice », la compagnie du « 8 reversé » puis avec le « Terrain vague » et pour le musicien Muriel Esteban. Elle crée également deux pièces, un duo et un solo qu’elle danse aux hivernales d’Avignon et à Nice. Pour elle, l’enseignement, l’interprétation et la création font partie du même objectif : partager et transmettre la passion de la danse, une danse fondée sur l’énergie, le déséquilibre, les chutes, les suspensions, la fluidité, le «fall and recovery» inspirée de la technique « Humphrey-Limon ». C’est une danse qui doit éveiller la sensibilité, émouvoir et transmettre un message.

En 2004, elle crée l’association « Arts du mouvement » où elle enseigne actuellement. Passionnée depuis longtemps de montagne et d’escalade, elle a aussi pratiqué la « danse escalade ». Mais en 2013, lorsqu’elle découvre la danse verticale, l’impression d’apesanteur et la beauté des mouvements qu’elle génère la font rêver. Elle propose alors à Dominique Hédoux, ancien gymnaste de haut niveau et moniteur de gymnastique et d’escalade d’ explorer ce monde de la verticalité. De cette collaboration naitra « Don d’amour ».  Ont suivi des commandes pour un spectacle de Noël et une proposition de Amy Blake pour unir le chant lyrique et la danse verticale.


Né en Colombie et fils de musicien, Fabio a toujours été dans la danse, dès son plus jeune âge. Il commence sa formation de danse à l’Académie de Ballet de Irma de Rojas à 17ans et intègre ensuite le ballet de Myriam Guerrero. Pendant 5ans il enchaîne les grandes écoles et son talent est sans précédent.

En 2007, il intègre la compagnie IN-EXTENSO sous la direction de Sophie Landry. Trois ans plus tard, sa compagnie Art-Attac part en tournée en Colombie, elle participe à la 5èmeédition du Festival International de Danse Contemporaine « Caliendanza » (Cali). Il s’investit en 2011 dans le projet « Momento’s » (danse vidéo) filmée par la réalisatrice Marisol Correa. Ils reçoivent le Prix spécial du Jury au 5èmeconcours de Vidéodanse de Colombie. Parallèlement, il chorégraphie et met en scène les pièces « Tom et Huck » et « Fais-moi rêver »

En octobre 2013, il obtient son Master Pro en « Métiers de la Transmission et de l’Intervention en Danse », à la Faculté́ de Lettres, Arts et Sciences Humaines de Nice, mention Assez Bien, il créer alors la Cie Faova, pour approfondir sa recherche chorégraphique.

L’été 2017, il organise le Premier Festival International de Jazz au Teatro de Bellas Artes El Goce Divino, à La Mesa – Cundinamarca (Colombie) et reçoit l’appui de l’Ambassade de France en Colombie.

Il danse depuis 7 ans dans des opéras et opérettes à l’Opéra de Nice principalement, et a intégré la compagnie de danse Contre Ut de Nice.

Née au Texas, diplômée de la Texas Tech University de Lubbock, Amy Christianna BLAKE vit maintenant à Nice. Sa grande musicalité lui permet de chanter tous les genres: lyrique, oratorio, récital et création de musique contemporaine. Elle a participé à plusieurs Masterclass (Michel Piquemal, Dalton Baldwin, Renata Scotto, Elly Ameling, Cheryl Studer, Elizabeth Vidal et André Cognet) et elle a gagné plusieurs concours de chant aux Etats-Unis dont la Fondation Puccini, la Fondation Liederkranz et Bel Canto à Caramoor. Elle fut également conviée à participer aux finales du Lyric Opéra Center for American Artists à Chicago.

Elle a interprétée de nombreux grands rôles dans de grands Opéra (Mozart, Händel, Bach). Récemment elle a enregistré un disque «Love’sPhilosophy» avec la pianiste Dee Penicaut.

Dans le cadre du Festival Liszt, elle a chanté à la messe en Ré et le Te Deum de Dvořak avec le Choeur Régional PACA sous la direction de Michel Piquemal à Tourrette-Levens, mais également un récital de mélodies et « Liszt et ses héritiers » avec Olivier Augé-Laribé, pianiste, à Saint Blaise. Elle était la soliste pour le « Jazz et l’Orchestre – une histoire d’amour » à l’Opéra de Nice avec l’Orchestre de Nice, un concert dirigé par Olivier Tardy.

Organiste à Saint Pierre d’Arène à Nice depuis de nombreuses années, Stéphane Eliot a obtenu, dans les Classes d’Orgue et d’Improvisation aux Conservatoires de Marseille et de Paris, les médailles d’or dans ces deux disciplines avec Annick Chevallier et Marie-Louise Langlais. Il obtiendra une Médaille de Bronze à « l’International Electone Festival 1994» de Tokyo. Sa passion du répertoire lyrique l’amène à accompagner de grands artistes internationaux à l’aide de son orgue symphonique comme Elizabeth Vidal et André Cognet dans un programme « de Bach aux Beatles » ou « La route de la Soie », lors des concerts organisés par «C’est pas classique ». Il participe activement à la vie culturelle de la région PACA et est l’invité privilégié des grandes manifestations musicales comme la commémoration de la mort d’Édith Piaf et l’hommage à Maria Callas avec Vanessa Pont ou Marie-Dominique Mézin. L’Orchestre Philharmonique de l’Opéra de Nice l’a également invité à tenir le grand orgue de Saint Pierre d’Arène pour le Requiem de Duruflé donné avec Annie Vavrille et les Chœurs de l’Opéra dans le cadre du Festival de Musique Sacrée de Nice. Il joue depuis 5 ans dans la version Grand Orgue du Concert du Nouvel An réunissant 1500 spectateurs, transformant l’instrument en un Limonaire géant.

Le célèbre Ténor Albert Lance a fait appel à lui pour jouer intégralement la partition d’orchestre avec son orgue symphonique dans la très belle production de l’oratorio « Marie-Magdeleine » de Jules Massenet. Il a participé à plusieurs enregistrements de disques avec le Père Gil Florini qu’il accompagne très fréquemment, partant en tournée tout l’été. Il a joué la partie d’orchestre dans le Requiem de Verdi pour les Chœurs Nationaux Biélorusse et Letton à Toulon.

Isabelle  reçoit une formation universitaire en Art et Spectacle (Master), Art de scène, art du jeu et de la danse. En 1999, elle est recrutée par la compagnie Dell’Arte Production et s’oriente en plus de son jeu de comédienne dans la mise en scène de spectacle musicaux : « La Rue» une trilogie réunissant une vingtaine de chanteurs, danseurs, musiciens et comédiens.

C’est alors comme une évidence : la musique indissociable du jeu scénique, de la théâtralité et du mouvement :«La Reine des Neiges», « La vie de Leonard de Vinci », « Camille Claudel », « Opéra Gypse », « Street Opera »…

En 2008 elle fait la rencontre de Alain Joutard et travaille sur l’Opéra Kirina (2008 et 2009) pour la mise en scène du chœur ORFEO (2500 enfants). Mise en espace de l’Oratorio d’Abed Azrié pour orchestre d’Orient et d’Occident à l’Opéra de Damas, Opéra de Marseille et à l’Opéra de Nice. Elle commence une collaboration artistique avec l’Université de Nice : Mise en scène de MASS de Bernstein à l’Opéra de Montpellier, puis reprise au festival «C’est pas Classique » (2010), création et mise en scène du 8ème Livre de Madrigaux de Monteverdi :   « Il Suono del Anima » au CNRR.

Elle fonde la compagnie Théâtre de Lumière en tant que directrice artistique, aux cotés d’Alain Joutard (directeur musical), signe l’écriture et la mise en scène de spectacles musicaux et chorégraphiques : « Camille C » (2009), « Clara Schumann » (2010), « Mémoires d’Elle » (2011). Elle écrit et joue un spectacle humoristique sur la vie de Chopin «Show Chopin » au festival « C’est pas Classique », écrit et joue « Semer » dernière création sur le thème de la prise de conscience de l’environnement au Théâtre de la Licorne.

Cinéaste documentariste et artiste plasticienne multidisciplinaire, Oranne a fait les Beaux Arts à Marseille, puis l’INSAS (l’école de cinéma de Bruxelles)  en réalisation. Elle a réalisé de nombreux  documentaires de création durant plus de 15 ans, dans divers lieux de la planète, elle a travaillé dans des entreprises et des institutions liées à la culture ; SACD/SCAM,  RTBF, CANAL +,  le Centre Bruxellois de l’Audiovisuel, le Comité de Contrôle de films, l’Ecole Internationale de Cinéma de Cuba, etc….

Aujourd’hui, elle  développe  le stylisme végétalet le Land Art ; Elle réalise des installations, des expositions et collabore quotidiennement avec des centres culturels, des bibliothèques, des festivals, des évènements, des écoles. Elle  propose des Ateliers Créatifs en individuel, ou en collectif, pour tout public à base de végétaux et de matériaux de récupération.

Elle va créer un costume végétal unique pour chaque représentation de « Dialogue avec l’invisible » et peut proposer des ateliers de création avec des végétaux.

Equipe technique

Jean-René Dufot travaille depuis une vingtaine d’années comme technicien cordiste pour différentes entreprises. Titulaire du certificat de qualification professionnelle de cordiste niveau 2 TOTC (technicien d’organisation de travaux sur corde),  du CASSES PEMP, grues mobiles, pelle mécanique, chargeur, il est également sauveteur secouriste du travail.

Spécialisé dans l’organisation, les travaux et la sécurité en hauteur, il est concepteur d’accès sur cordes dans le respect des bonnes pratiques recommandées par les préventeurs extérieurs, DIRECCTE . DDTEEFP . CARSAT . CODE DU TRAVAIL . INRS . OPPBTP . DREAL

Diplômé d’une formation forestière française à l’O.N.F., il a une connaissance accrue en sylviculture, a  conduit des programmes d’aménagements forestiers de zones ravagées par des catastrophes naturelles, en recensant les espèces animales et végétales de sites.

Depuis début 2019, il accompagne la compagnie REVERIE Danse Verticale en tournée et aide au développement des projets artistiques de la compagnie en apportant son savoir et son expertise.

https://travaux-hauteur.jimdofree.com

Rêverie Danse Verticale

La compagnie a besoin de soutiens pour poursuivre la création. L’association est reconnue d’intérêt général : les dons sont défiscalisés à 66% pour les particuliers/ 60% pour les entreprises.

Vous souhaitez nous soutenir ?

reverie-danse-verticale
Propulsé par HelloAsso

Compagnie basée en PACA, Provence Alpes Côtes d’Azur, 06 France. Soutenue par :